Partis!

Partis!

Partis !
Ils sont partis !
Partis de chez eux, du cocon en fil très doux, ce qui n’est pas une sinécure !
Quittés la maison et le jardin, dans ce printemps qui commence à fleurir, dans la lumière qui renaît.

Faire entrer dans sa maison sur roues, le quotidien nécessaire, l’indispensable technique pour le cas où, et l’agrément possible…
Ce qui ne fait pas partie du voyage, c’est le reste : un gros reste à trier, caser, quitter et qui laisse le spectateur perplexe : et si nous aussi on partait, il nous faudrait faire cela ? Trier ? Choisir ? Comment est-ce possible qu’on ait accumulé cela ? Pfff ! Vont jamais y arriver.
FAUX : ils y sont arrivés. Première aventure. Première réussite.
 Partis de leurs environnements familiers : boulot, école, amis, cousins, cousines, marraines, voisins, etc.
On a dit du geste ou de la voix : au revoir, arrivederci ; et dans d’autres langues aussi : à bientôt, on s’écrira sur Internet, on se verra sur skype, on postera des photos, on partagera, etc.
Le partage sera réciproque : vous nous ferez voyager, on vous suivra, quelle aventure !
LE PARTAGE : le camion a été présenté avec ses performances techniques et aussi les compétences du conducteur. Certains se rappelleront être montés à bord et partis un peu aussi avec les voyageurs, avec cette particulière vue « du haut ». Ah ! Oui ! On avait entendu cela maintes fois : changer de point de vue…C’est vraiment déjà voyager.
Le chauffeur a démontré ses capacités de conduite. Certains ont même pu tester la performance de pouvoir se sortir de situations embarrassantes comme….être embourbé.
Voilà un partage qui a été plaisant à plus d’un titre ! Mais la débrouillardise, le self-control (sauf pour les fous-rires) et la solidarité auront été testés !
Le côté cosy de la maison sur roue est une vraie réussite : aménagement personnalisé pour chacun. Peintures, transformation, éléphants, lune, papillons et fleurs.
Là aussi l’énergie, la compétence et de la délicatesse de la maîtresse de maison a été époustouflante
LE PARTAGE : on a testé l’intérieur, on s’est assis et on se sentait bien. C’était chaleureux…Que demander de plus ? Oui, on en vient à imaginer qu’il est vraiment possible de BIEN vivre dans un espace aussi restreint. Et le jardin qu’il y a autour est tellement vaste !
Bon ! Toi Diego, tu dormiras là. Et toi Flora ? Et toi Noé ? Ah ! Tu as même ton panneau personnalisé pour avoir tes indispensable à portée de main… C’est çà la chambre des parents ? Et la salle de bains ? Chouette, il y a une bibliothèque ! Mais…où est la télé ?
Qui a demandé où se ferait la classe ? Personne ???? C’est un fantasme !
Il y aura bien cours pour les enfants. Il y aura même une maîtresse d’école : Eva. Et un prof de gym : Vincent, dont on connait déjà le programme « vous allez courir une demi-heure ou jouer au foot, ou sauter. Et crier. Allez, allez ! Ca doit faire pchitt ! »
On se projette dans cet espace, on se teste. Est-ce que nous, on pourrait VRAIMENT faire çà ? Chacun a sa réponse.
En tous cas pour eux, c’est fait ! Deuxième réussite.
 Partis, en congé de la famille
On parle ici des nids originels, anciens, les nids des familles, les nids des ancêtres.
Il restait quelques petites choses à régler. On attendait un courrier qui n’arrivait pas, on vérifiait que tout était en place, que les papiers et vaccins étaient bien en ordre, qu’on oubliait rien, que déjà, ceci ou cela était de trop (on avait déjà vérifié trois mille fois…)
Il fallait partir !
On partirait mardi, ou jeudi. Mais non ! Ce serait plutôt samedi…Ah, ben non ! Ce sera lundi très tard. Ou tout compte fait mardi.
On maudissait les « petits soucis » de Gaston, tout en se réjouissant qu’ils puissent être résolus ici plutôt qu’au fin fond de nulle part.
Vincent posait les ultimes aménagements : parquet, radio. En plus du reste : pour l’agrément. Wouah ! Chapeau pour tous ces travaux !
On attendait chez (grands-)Mamans et (grands-)Papas.
On y réfléchissait. On effectuait le tout dernier achat en Belgique. Déjà assis dans un ailleurs. Partis.
Ici, les enfants et petits-enfants ont rempli les maisons. Faut rester cool.
« Mais on est cool ! Le moral des troupes est excellent ! »
Nous, on a entendu Flora : « c’est quand qu’on part ? On part quand ? On va bientôt partir ? On part ? Je vais dormir dans le camion ». Impatience d’être dans une autre réalité.
Diego et Noé ont couru, sauté, lu, patienté, fait quelques commentaires sur les routes belges que ces premiers déplacements en camion avaient permis de tester. Ils ont un peu regardé la télé et joué à l’ordinateur. Chez les grands-parents, c’est autorisé car il faut les ménager ;).
Ca sert à rien de s’énerver. On part, c’est sûr !
LE DEPART : Nous, on a vu le camion rétrécir sur la route, les bras s’agiter. On n’a pas oublié de les embrasser. On a le cœur content, pour eux, on est super-contents.
Ils sont partis !
Le voyageur immobile

8 réactions au sujet de « Partis! »

  1. Bravo, y avait qu’à franchir ce fameux pas, celui qui semble tellement difficile à poser mais qui ouvre de nouveaux horizons.
    Bravo aux exploits de chacun, ce fut un ana jour pour jour que vous nous annonciez votre projet. Vous voilà parti pour de bon.
    En tout cas c’est vrai que quasi chaque jour on checkait le blog ; y sont partis ? Non, peut-être demain ..
    Voila le fameux demain arrivé 🙂
    Samedi nous partons 6 jours dans le sud de L’Angleterre question de se dépayser et de tester le camping-car en conduite à gauche.
    Bonne route, on vous suis et vous ferez part de nos aventures aussi. Les silliens

  2. Quelle magnifique aventure !
    Bonne route et bon voyage !
    Soyez HEUREUX et …. prudents aussi !
    Merci à la maman de Vincent pour ce très beau texte.
    On vous suivra …
    Gros bisous
    Danielle Laroy et Benoît Laruelle

  3. Quel beau texte. Voilà ça y est vous êtes en route. L’aventure commence ou plutôt continue, c’est un épisode magnifique pour votre famille. Bon voyage, prenez bien soin de vous.

  4. Superbe texte…….
    Suis trop contente pour vous.
    Je vous souhaite des merveilles plein les yeux et des souvenirs à ne plus savoir qu’en faire…….
    Que tout se passe bien pour vous 5 et surtout bon courage à Gaston
    Trop impatiente de vous suivre……
    Bisous

  5. ciaooo un saluto e un caloroso abbraccio anche dall’ Italia!!! seguiremo sul blog il vostro bellissimo viaggio!!!
    Buon viaggio
    Stefy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *