Deux semaines de cavale déjà ! – Partie 1 : le départ.

Deux semaines de cavale déjà ! – Partie 1 : le départ.

Alors oui : on a mis du temps avant de donner des nouvelles. Deux semaines déjà que nous avons laissé, en confiance, la maison dans les mains de ses nouveaux occupants.

Le départ et les dernières semaines ont été, comme il se doit, une course interminable et épuisante pour terminer les travaux dans le camion, vider la maison et clôturer tout ce qui devait l’être. Incroyable ! Depuis le temps qu’on sait qu’on va partir, depuis le temps qu’on se prépare… Plus de 6 mois en congé à la maison tous les deux pour préparer le voyage et encore en train de faire les cartons le jour de la remise des clés. A notre âge, on ne nous changera plus… Bon, on s’est donné bonne conscience en se disant que beaucoup de familles ont vécu les dernières semaines avant le départ comme une course. Chacun son style, chacun fait comme il peut ! Nous, on a pu compter sur des super copains et des super locataires pour nous donner le coup de pouce et l’énergie qui manquaient pour terminer de monter les cartons. Merci à eux.

Bon, le départ de la maison, ce n’était pas tout à fait comme ce qu’on avait imaginé. Flora était partie avec mes beaux-parents le vendredi. Eva et les garçons sont partis les rejoindre le samedi 16 mars fin d’après-midi une fois la maison vidée et moi, après avoir terminé de ranger le garage, je suis parti tout seul en camion le soir.

Départ de Nil

Fin du premier mouvement.

On s’est donc tous retrouvés chez mes beaux-parents pour une semaine, le temps de régler les tout derniers préparatifs du voyage (sans blague, il y a quelqu’un qui me croit ? 😋). Au programme de la semaine : une journée au garage pour l’installation des nouveaux amortisseurs de cabine et l’entretien complet, trois jours pour terminer les travaux d’aménagement dans la cellule et encore un jour ou deux pour trier des papiers et charger le camion. Le compte y est.

Bon, évidemment la semaine ne s’est pas exactement passée comme c’était prévu : le camion est resté quatre jours au garage, ce qui ne nous a laissé que peu de temps pour finaliser le reste. Quoi qu’il en soit, c’est finalement le lundi 25 mars en toute fin de journée que nous avons pris congé des parents d’Eva pour rejoindre les miens. Nous avons passé une belle matinée ensemble le 26 à Rebecq (enfin, surtout les enfants, ma maman et moi – Eva et mon papa s’étant portés volontaires pour faire encore quelques courses avant le départ…). Maman avait préparé un joli gâteau et prévu des T-shirts pour fêter notre départ. C’était vraiment un chouette moment !

Déjà l’heure du départ. Les bras s’agitent en l’air et bientôt la première frontière s’annonce. Nous roulerons jusqu’à Clamecy, entre Auxerre et Nevers. Le temps est compté. Demain soir, nous devons être à Boutenac dans les Corbières. Mais ça y est. Cette fois nous sommes vraiment partis !

Premier bivouac

11 réactions au sujet de « Deux semaines de cavale déjà ! – Partie 1 : le départ. »

  1. Hello les asticots, SUPER, enfin on pourrait même dire GENIAL, l’aventure à commencé.
    Pour un premier bivouac quel superbe météo. Une chouette récompense, un cadeau de damme nature, pour vous donner l’énergie dont vous avez probablement besoin après ces mois de préparations.
    Un grand bonjour à tous et heureux de vous voir « on the road for a huge experience ».
    Les silliens.

  2. Il y une cinquantaine d’annees c’est ton papa avec deux copains ,qui entreprenait une experience semblable… quel tourbillon d’émotions Il a dû éprouver en voyant une de ses « petites » avec sa belle famille entreprendre une aventure semblable! Bravo à vous tous, Cesare nos « enfants »et moi vous embrassons fort et vous souhaitons bonne chance !

  3. Quelle aventure avant l’aventure! Un prologue qui vaut pour un récit en soi. nous sommes de tout coeur et en pensées avec vous. Et attentifs à vos récites de voyage! Que d’émotions… tendresses de la famille Crickx

  4. Bonjour be-five,
    Nous attendons la suite avec impatience.
    Nous étions avec Angelo hier soir à Kinshasa. Il nous a raconté votre projet les yeux pétillants d’étoiles et remplis d’une belle émotion. Que du bonheur, profitez de chaque minute.
    « Rester, c’est exister : mais voyager, c’est vivre. » Gustave Nadaud.
    Gg et Yannick, http://www.ggroadtrip.com

  5. Bonjour
    félicitations pour votre aventure familiale, le projet fou et magnifique d’une vie. Je vais vous suivre ici, c’est ça certain. Bises

  6. Bonjour !
    Nous sommes contents de vous lire! Quel début… 🙂
    Profitez un maximum!
    Belle aventure à tous !
    Au plaisir d’avoir de vos nouvelles !
    Bisous Clémence, Cathy et Jean mi!

  7. Salut salut les courageux!
    Enfin des nouvelles! On commençait à se poser des questions ici…Partis? Pas partis?
    Bref…Apparemment l’aventure a bien commencé; pourvu que cela dure!
    Bonne continuation. On attend de vos nouvelles et des photos !!!
    A bientôt 🙂🍀🗺🌞

  8. Je suis vraiment impatiente d’avoir de vos nouvelles……
    Je viens voir tous les jours en espérant vous « voir »
    Plein de courage et profitez au maximum
    Bisous
    Patricia

  9. Magnifique projet, savourez chaque moment! Et si jamais l’aventure vous menait au Costa Rica, nous sommes à Playa Flamingo et vous accueillons avec GRAND plaisir 🤗

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *